Cancer et emploi : signature de la charte par Takeda France

Rita Cataldo et Philippe Jacquot

Rita Cataldo, Présidente de Takeda France et Philippe Jacquot, Directeur de la Division Oncologie


Rita Cataldo, Présidente de Takeda France et Philippe Jacquot, Directeur de la Division Oncologie, ont signé la charte Cancer et Emploi de l’INca sur le retour et le maintien en emploi pour les collaborateurs atteints de cancer.


Qu’est-ce que la charte Cancer et Emploi ?

Initiée en 2015 par l’Institut national du cancer (INCa) avec le concours de l’ANDRH (Association Nationale des DRH) et l’Agence nationale d’amélioration des conditions de travail (Anact), son objectif est d’améliorer l’accompagnement des salariés touchés par un cancer et de promouvoir la santé des collaborateurs en environnement de travail, en incitant les entreprises à mettre en place des actions concrètes pour favoriser le maintien et/ou le retour à l’emploi des personnes touchées par la maladie.

Une cinquantaine d’entreprises privées et publiques sont déjà signataires, ce qui représente environ 1,4 millions de salariés et d’agents concernés par les 11 engagements de la Charte.


Pourquoi Takeda signe-t-il cette Charte ?

Le cancer est une réalité du monde de l’entreprise qui reste très complexe à aborder.

Les démarches d’accompagnement au travail sont un enjeu essentiel pour inverser positivement le rapport à la maladie. Le maintien d’une activité professionnelle pendant le parcours de soins, quand cela est possible et souhaité par le collaborateur, participe à l’amélioration de sa qualité de vie.

« Aujourd’hui, en France, 4 millions de personnes vivent avec un cancer. Sur 1 000 nouveaux cas diagnostiqués chaque jour, 400 touchent des personnes en activité professionnelle » déclare Rita Cataldo, Présidente de Takeda France. « Certains de nos collaborateurs ont été, peuvent, ou pourront être personnellement concernés par un cancer ou une maladie chronique. Chez Takeda France, nous mettons en œuvre, pour tous nos collaborateurs, un accompagnement dans le maintien ou le retour à l’emploi, mais aussi une information et une formation particulière de tous les acteurs de l’entreprise concernés, comme les Ressources humaines, les managers... » précise-t-elle.

Pour Philippe Jacquot, Directeur de la Division Oncologie, la signature de cette charte est une évidence « En tant qu’entreprise biopharmaceutique spécialisées dans les cancers, nous sommes engagés au quotidien dans la prise en charge des personnes atteintes de cette maladie qui bouleverse leur vie. Il est donc naturel de nous engager aussi auprès de nos collaborateurs. C’est une traduction concrète de nos valeurs. » explique-t-il.


Concrètement, quels sont les engagements de Takeda ?

Pour le(s) collaborateurs touché(s) par un cancer

  • Maintenir un lien en proposant au collaborateur absent de le tenir au courant de l’actualité
  • Informer et sensibiliser sur l’intérêt de la visite de pré-reprise
  • Co-construire un parcours de maintien ou de reprise en adéquation avec son projet
  • Mettre à disposition une cellule d’écoute psychologique externe pour le collaborateur et ses proches
  • Proposer des offres d’associations de patients et d’usagers du système de santé

Pour l’ensemble des collaborateurs

  • Sensibiliser sur les cancers : risques, prise en charge, effets des pathologies, etc. en mettant en œuvre des actions concrètes de promotion de la santé
  • Proposer des offres d’associations de patients et d’usagers du système de santé

Pour les référents / RH et managers concernés

  • Sensibiliser et informer sur les effets des pathologies cancéreuses et leurs conséquences au travail
  • Former aux entretiens de retour à l’emploi et à l’accompagnement des managers
  • Accompagner les managers dans la gestion des équipes impactées par cette nouvelle organisation

 

En savoir plus sur la Charte Cancer et Emploi de l'INCa : https://www.e-cancer.fr/Institut-national-du-cancer/Cancer-et-emploi