Histoire

De 1781 à nos jours...

History
L’origine de Takeda

En 1781, Chobei Takeda ouvre une échoppe qui commercialise des plantes médicinales et des remèdes traditionnels à Osaka, au Japon : c’est l'origine Takeda. Son activité se développe et l’entreprise, originellement familiale, grandit : Chobei Takeda IV se tourne vers la médecine occidentale. En 1895, ses successeurs font construire la première usine chimique à Osaka et commencent l’importation de composants en provenance d'Angleterre, des États-Unis, d'Allemagne et d'Espagne. Takeda devient un fabricant de produits pharmaceutiques puis s'engage, à partir de 1914, dans des activités de recherche. Dès 1925, l’entreprise se modernise en intégrant des activités de R&D, de fabrication et de commercialisation de médicaments.

 

L’ouverture internationale de Takeda


L’internationalisation de Takeda date du milieu du XXe siècle. D'abord dans le sud-est asiatique, puis en Europe. En 1978, c'est par la France que Takeda débute son développement européen avant de s'étendre en Allemagne, au Royaume-Uni, en Irlande, en Italie, en Suisse et en Autriche.
En 1998, Takeda Pharmaceuticals North America est créé, aujourd’hui Takeda Pharmaceuticals U.S.A.


Acquisitions et intégration de sociétés de biotechnologie


En 2005, Première expansion du programme de recherche de Takeda en dehors du Japon grâce à l’intégration à la R&D du groupe de Syrrx, une société de biotechnologie américaine.

En 2007, Paradigm Therapeutics et sa filiale à Singapour sont également intégrés à Takeda.

En 2008, Takeda acquiert le groupe biopharmaceutique américain Millennium Pharmaceuticals, un rachat important qui contribue à développer notablement le portefeuille de R&D de Takeda en oncologie.

Puis, l’acquisition d’IDM Pharma en 2009 suivra, notamment pour se doter de nouvelles capacités en immunothérapie anti-cancéreuse.

En 2011, Takeda acquiert la société suisse Nycomed, qui permet au groupe de se renforcer en Europe et dans les pays émergents. Takeda achète également Intellikine en 2011, puis en 2012, URL Pharma, Mutilab, Ligocyte et Envoy Therapeutics.

En 2013, Acquisition et intégration de la société Inviragen Inc. (basée dans le Colorado aux U.S.A.), qui permet au Groupe de se renforcer sur le marché des vaccins.

En 2015, Takeda conclut un partenariat avec T-Cira pour le dévelopment de la médecine régénérative. 

En 2016, Takeda recentre ses activités de R&D et transfère les médicaments dont le brevet arrive à expiration à la joint-venture Takeda-Teva.


Takeda dans le monde


Aujourd’hui, Takeda est la première entreprise du médicament au Japon et le 20e laboratoire pharmaceutique au niveau mondial. Présent dans plus de 70 pays, Takeda emploie aujourd’hui près de 30 000 personnes dans le monde. En 2016, le chiffre d’affaires mondial du groupe était de 14,4 milliards d’euros (résultats financiers publiés le 10 mai 2017) tous secteurs industriels confondus, Takeda est une des entreprises les plus importantes au Japon, pays qui reste le premier marché pour le Groupe.