Les grandes étapes de l’histoire de Takeda

Fidèle à sa philosophie d’entreprise − le takeda-isme (intégrité, équité, honnêteté, persévérance) − qu’elle a développée pendant plus de 230 années d’activité, Takeda s’est engagée à améliorer la santé des populations du monde entier en développant des innovations médicales. 

Le pôle oncologique est renforcé par le rachat d’Ariad Pharmaceuticals en février 2017.

Takeda rachète le groupe Nycomed.

Extension des activités commerciales au Canada, en Amérique latine et en Europe.

Takeda reprend le groupe Millennium Pharmaceuticals, ce qui lui permet de créer sa propre unité spécialisée en oncologie. Dissolution de la joint-venture avec Abbott et intégration de TAP et TPNA.

Le Centre mondial de recherche et de développement de Takeda (États-Unis) est en train d'être créé en tant que partie intégrante du développement mondial.

Takeda Pharmaceutical Company (TPC) fonde Takeda Pharmaceuticals North America (TPNA), une filiale qu’elle contrôle à 100% sur le marché américain.

Arrivée de Takeda sur le marché suisse sous le nom de Takeda Pharma AG.

Première apparition sur le marché américain grâce à une joint-venture avec Abbott (fondations de TAP Pharmaceutical).

Les actions sont cotées à la bourse de Tokyo et d’Osaka.

L’entreprise est enregistrée comme société par actions avec des unités de R&D, production et marketing.

Création d’un département dédié à la recherche.

TPC construit sa première usine à Osaka.

Takeda Pharmaceutical Company (TPC) importe pour la première fois des médicaments occidentaux.

Chobei Takeda I ouvre une boutique pour la vente de médicaments traditionnels japonais et chinois à Doshomachi, dans la ville d’Osaka, au Japon.