Le cancer du poumon 

Cancer du poumon non à petites cellules métastatique à kinase positive du lymphome anaplasique


Le cancer du poumon est l’un des cancers les plus fréquemment diagnostiqués au Canada et est la principale cause de décès par cancer, tant chez l’homme que chez la femme. Le cancer du poumon non à petites cellules est le type de tumeur cancéreuse du poumon le plus courant, représentant 85 % des cancers du poumon.


Un petit nombre de cancers du poumon non à petites cellules présentent un remaniement chromosomique du gène de la kinase du lymphome anaplasique (ALK), ce qui peut entraîner le développement et la propagation du cancer. Ce type de cancer est appelé « cancer du poumon non à petites cellules ALK-positif ». Trois à cinq pour cent des tumeurs du CPNPC sont ALK-positives.


Les personnes atteintes de ce type de cancer du poumon sont généralement plus jeunes et n’ont jamais fumé ou fumaient peu. Dans de nombreux cas, la maladie est à un stade avancé au moment du diagnostic.


Le cancer du poumon non à petites cellules ALK-positif se propage souvent même après le traitement initial, le cerveau, ou le système nerveux central, étant le site de propagation le plus fréquent, ce qui peut influer sur la survie.


Des progrès récents en recherche et en traitement médicaux aident à ralentir la progression de cette maladie, ce qui permet à certains patients de vivre plus longtemps et de passer plus de temps de qualité avec leur famille et leurs amis.

 


Autres ressources :

Cancer pulmonaire Canada – principal site Web 
Société canadienne du cancer – Cancer du poumon 
L’Association pulmonaire – Cancer du poumon