L'insuffisance rénale

Les reins jouent le rôle de filtres complexes dans l’organisme. Ils contribuent à nettoyer et à purifier le sang, en tamisant les déchets et l’excédent de liquide, qui quittent éventuellement l’organisme sous forme d’urine.

L’efficacité des reins est habituellement évaluée en mesurant la filtration glomérulaire (GFR). Lorsque la GFR ralentit considérablement et de façon irréversible, on dit que la personne est atteinte d’insuffisance rénale. L’insuffisance rénale chronique est le terme qui indique la diminution graduelle de la fonction rénale après bon nombre d’années ou même après plusieurs décennies.

L’insuffisance rénale au stade terminal survient lorsque la fonction rénale ne répond plus, ce qui nécessite alors la dialyse (pour purifier le sang de l’eau et des déchets) ou une transplantation. Il existe deux types de dialyse: l’hémodialyse fait circuler le sang à travers un dialyseur pour en retirer l’eau et les déchets et la dialyse péritonéale permet d’introduire du liquide dans la cavité péritonéale, pour retirer l’eau et les déchets du sang.

L’hyperphosphatémie (niveaux sériques élevés de phosphate) constitue une complication pratiquement universelle et inévitable de l’insuffisance rénale chronique.

On estime à deux millions le nombre de Canadiens présentant une néphropathie ou à risque de développer une insuffisance rénale.